Semaine de la citoyenneté et concours d’éloquence – TGI

Les huit collégiens participants au concours d'éloquence 2019

Point d'accès au droit en milieu scolaire

Pour la quatrième année consécutive, le conseil départemental de l’accès au droit de l’Essonne en partenariat avec la Préfecture, le conseil départemental, le Barreau, la PJJ et l’association Justice et Ville, a organisé du 11 au 18 février, la semaine de la citoyenneté dans le cadre du point d’accès au droit en milieu scolaire.

Créé en juin 2015, le point d’accès au droit en milieu scolaire propose tout au long de l’année plusieurs actions en faveur des collégiens et lycéens. Des groupes scolaires bénéficient d’accueils en audiences correctionnelles et d’ateliers juridiques au sein des collèges animés par des juristes de l’association Justice et Ville. Ces actions visent à sensibiliser les jeunes à la citoyenneté, à leur faire découvrir l’institution judiciaire et l’accès au droit.
En complément de ces ateliers, les partenaires du point d’accès au droit scolaire organisent tous les ans la semaine de la citoyenneté qui, cette année, s’est déroulée du 11 au 18 février. A cette occasion, des établissements scolaires de tout l’Essonne ont pu s’inscrire pour assister à des audiences correctionnelles et participer à l’exposition « 13-18 : questions de Justice » animée par des éducateurs de la PJJ et des avocats de la commission droits des mineurs du Barreau de l’Essonne. Au total, plus de 300 jeunes auront participé à ces ateliers sur la semaine.
Exposition "13-18 : questions de Justice" animée par Muriel Delecourt et Pascale Simon-Vouaux
En parallèle de ces animations, des élèves du collège la Vallée d’Epinay sous Sénart ont réalisé le procès fictif d’une affaire de vente de stupéfiants dans la salle d’audience du conseil des prud’hommes.
En clôture de cette semaine de découverte de la Justice, quatre classes de quatrième d’Etampes, CorbeilEssonnes, Evry et Grigny ont participé à un concours d’éloquence le lundi 18 février au TGI d’Evry. Cette année, les élèves sélectionnés se sont mesurés sur le thème de la vengeance, en produisant une plaidoirie et un réquisitoire inspirés de l’affaire Henriette Caillaux et de l’affaire du bijoutier de Nice. La finale a opposé pour la défense Manel KRAIEM (collège Jean Vilar de Grigny) et Aya KHALALI (collège Louise Michel de Corbeil) et pour le ministère public Sarah CHACHASHVILI (collège Paul Eluard d’Evry) et Noria MAAROUF(collège Louise Michel de Corbeil).
Les huit collégiens participants au concours d'éloquence 2019
Après délibérations du jury présidé par Monsieur DEPARIS, la classe du collège Louise Michel de CorbeilEssonnes a remporté les deux premiers prix grâce au travail d’Aya KHALALI (avocat de la défense) et de Noria MAAROUF (avocat général).
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Copyright – Conseil départemental de l’accès au droit de l’Essonne – Mentions légales et données personnelles Personnalisation des cookies Création par Hémaphore